Rejoignez la coopérative citoyenne

Trahis, indignés, révoltés, pas résignés

nous déclarons BASTA, çA SUFFIT !

création de LA COOPERATIVE CITOYENNE

création de LA COOPERATIVE CITOYENNE

Madame, Monsieur,

Simples citoyens comme vous, nous avons décidé de créer la COOPERATIVE CITOYENNE.

Ce qui nous rassemble et nous motive est au fond assez simple à exprimer : les profiteurs de la crise ne représentent pas 1 % de la population. Ce ne sont pas nos voisins, ni les jeunes de nos quartiers, ni les immigrés. Ce sont les milliardaires et les gouvernants à leur solde ou trop mous pour leur résister. La solution, c'est nous, les 99 %, unis et solidaires.

Sur cette base, nous avons décidé de participer à la campagne des élections départementales* qui vont avoir lieu les 22 et 29 mars prochains avec des candidats et pour des objectifs que nous choisirons nous-mêmes, avec vous si vous vous joignez à nous.

3 raisons générales

1. Pour sanctionner les politiques d'austérité, qu'elles soient mises en œuvre par MM. Hollande et Valls et leurs candidats P  « S », ou mises en œuvre par l'UMP/UDI, politiques qui font le lit de l'extrême-droite raciste et fascisante.

2. Pour refuser la disparition des communes et des départements, piliers de notre démocratie, leur remplacement par des agglomérations et des régions gigantesques, où il sera plus difficile encore de contrôler la gestion des élus.

3. Pour arrêter le mépris que nous montrent les comédien professionnels de la politique pour lesquels le cumul de mandats, l'enrichissement personnel, le mensonge et la trahison sont chose normale.

et 4 raisons plus locales

4. Pour que les habitants, les jeunes et les travailleurs de notre canton, trouvent à leurs côtés des élus départementaux qui resteront quoi qu'il arrive, indignés, révoltés par les injustices et les magouilles, des citoyens parmi les citoyens, présents au premier rang pour que la vie quotidienne et l'avenir cessent de devenir chaque jour plus incertains, plus précaires et angoissants.

5. Pour le soutien au commerce de proximité et à l’agriculture biologique qui pourra fournir partiellement les cantines scolaires et les maisons de retraites.

6. Contre l’extraction du gaz de schiste à Vert-le-Grand comme partout ailleurs

7. Pour reconsidérer démocratiquement le projet de Grand Stade de Rugby avant qu'il soit trop tard.

De Sivens à Notre-Dame des Landes, des élus aveuglés par leur égo, coupables de légèreté avec les deniers publics, confondant parfois intérêt privé et intérêt général, pensent que les délibérations prises entre eux suffisent à légitimer leur projet. La démocratie mérite et nécessite plus que cela.

Nous proposons de créer une conférence de citoyens : Un groupe d’habitants de la région, tirés au sort sera formé. Ils prendront connaissance du dossier, entendront tous les avis pour se prononcer, en toute indépendance, sur l’intérêt qu’il y a, ou non, à apporter la caution de nos impôts à ce projet privé. Forts de cet éclairage, un référendum local sera organisé. La démocratie, c'est quand les citoyens décident, pas les intérêts privés ou les lobbys industriels.

* * *

Nous voyons tout s'effondrer autour de nous, dans des tensions qui deviennent invivables, nous jetant les uns contre les autres pendant que les 85 personnes les plus fortunées au monde possèdent autant que les 3,5 milliards d'êtres humains les plus pauvres(1) !

Face à cette réalité, transformons ces élections départementales, en une immense protestation populaire et progressiste qui, comme en Grèce avec Syriza et en Espagne avec Podemos, clame l'exigence de justice, de liberté, de démocratie et de respect de la souveraineté des peuples.

(1) Source : organisation caritative Oxfam et Crédit Suisse janvier 2014

 

Les signataires de cette proclamation demandent à toutes les formations politiques représentées en Essonne, qui veulent un monde de paix et de coopération, qui disent vouloir en finir avec le productivisme qui détruit la planète, avec les inégalités et les injustices sociales :

- de respecter leur volonté de pouvoir choisir librement leurs candidats et les objectifs prioritaires pour lesquels ils agiront et s'engageront à agir s'ils sont élus au Département,

- de favoriser ainsi le passage de milliers de citoyens, de l'abstention à  l'indign'action. 

 

 

* L'Assemblée départementale comptera toujours 42 élus, mais ils seront élus dans 21 circonscriptions. Ris-Orangis fait désormais partie d'une « circonscription » qui comprend les communes de Bondoufle, Fleury-Mérogis, Verts-le-Petit et Vert-le-Grand et Plessis-Pâté. Dans chaque circonscription, 2 « conseillers généraux » (obligatoirement un homme et une femme) et deux suppléants seront  élus et cela fera toujours 42 « conseillers généraux » au sein de l'assemblée départementale.

 

Signer

Diffusez auprès de votre entourage